Pour la rentrée 2020, Macron promet que plus aucun enfant ne sera privé d’école

scolarisation handicap 2020

Pour cette rentrée 2020, l’objectif du président de la République est que plus aucun enfant en situation de handicap ne se retrouve sans solution de scolarisation.

L’objectif zéro enfant en situation de handicap déscolarisé est lancé !

Lors de la Conférence nationale du handicap en février dernier, Emmanuel Macron a promis que plus aucun enfant ne se retrouverait à court de solution à la rentrée en septembre prochain.

« Nous ne devons jamais nous habituer à ce que des enfants en situation de handicap soient privés de la chance d’aller à l’école, de la joie d’apprendre et du bonheur de tisser des liens » à déclarer Macron à l’Elysée, en présence de 500 secteurs du secteur.

D’ici 2022, 11 500 accompagnants seront embauchés

Pour mener à bien cet objectif, le chef de la République annonce l’embauche de 11 500 accompagnants d’ici 2022. Selon lui, entre 2018 et 2019 « le nombre d’enfants qui étaient en attente d’un accompagnement a été divisé par près de deux ». Pour autant, Emmanuel Macron estime que l’on « doit réussir à tomber à zéro ».

Le vrai problème, selon lui, c’est le manque d’accompagnants pour aider ces enfants à l’école. Leur nombre a pourtant progressé de 55 000 en 2017 à 66 000 à la fin de l’année 2020 mais une majorité d’entre eux travaillent à temps partiel.

Le gouvernement est attendu sur cette question de scolarisation

A quelques mois de cette rentrée 2020, le gouvernement est particulièrement attendu sur la question de la scolarisation des enfants handicapés.

Avec son épouse Brigitte qui est très engagée sur le sujet du handicap, Emmanuel Macron souhaite montrer que la politique actuelle est basée sur « une philosophie nouvelle » qui considère les personnes handicapées « comme des citoyens à part entière », qui « ont droit à une vie de dignité, une vie de liberté, une vie comme les autres au milieu des autres ».

Parmi les 12 engagements qui ont été pris lors de la Conférence nationale du handicap, le premier est celui de réussir l’école inclusive avec entre autres :

  • D’ici fin 2020, tous les nouveaux enseignants seront formés pour mieux prendre en compte les besoins éducatifs particuliers des enfants en situation de handicap
  • Le déploiement d’un " livret numérique de parcours inclusif " regroupant l’ensemble des adaptations qui sont nécessaires aux enfants en situation de handicap, y compris celles notifiées par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)
  • Les enfants en situation de polyhandicap pourront bénéficier d’une meilleure scolarisation grâce aux unités d’enseignement adaptés. Les Unités d’enseignement (UE) correspondent au dispositif mis en œuvre par un établissement médico-social pour assurer la scolarisation des enfants et adolescents qu’il accueille. Les UE permettent la réalisation des projets personnalisés de scolarisation (PPS) des élèves handicapés ou souffrant d'un trouble de santé invalidant, dans le cadre des établissements et services médico-sociaux.
  • Dans l’enseignement agricole, les élèves handicapés bénéficieront d’une amélioration des modalités d’accompagnement


Retour