Un numéro vert handicap mis à la disposition des familles pour faire face à la crise actuelle

Sophie Cluzel Bordeaux

Après deux mois de confinement, la France redémarre progressivement l’ensemble de ses activités. Pour autant, ce confinement a laissé des traces notamment chez les personnes en situation de handicap et leurs proches.

Dans ce contexte, Sophie Cluzel, la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, a annoncé vendredi dernier la création dun numéro vert pour les épauler. Ce numéro sera accessible dans près de 25 départements.

L’objectif étant de soulager les familles et de les aider à « trouver des solutions pendant la crise, parce que ça va être beaucoup plus long pour les personnes en situation de handicap de retrouver une vie normale » a déclaré Sophie Cluzel.

 

Le numéro vert handicap 0 800 360 360 est opérationnel dès cette semaine

A l’occasion de son déplacement à Bordeaux, Sophie Cluzel a fait quelques annonces lors de ce point presse avec en priorité la mise en place d’un numéro unique national d’appui visant à apporter de l’aide aux personnes en situation de handicap en grandes difficultés.

Ce numéro gratuit était encore en phase de test la semaine dernière, mais, pour permettre une aide rapide et indispensable, son lancement officiel s’est déroulé dès cette semaine dans 6 régions pilotes.

Ce projet a vu le jour grâce, en partie, à la mobilisation des ARS (Agences régionales de Santé) et des Conseils Départementaux. D’ailleurs, d’autres régions vont être amenées à rendre ce numéro national accessibles auprès de leurs populations, et ce dès la fin du mois de juin.

 

Une équipe de proximité, « les communautés 360 » pour prendre en charge les appels du numéro vert handicap

Pour une meilleure prise en charge des appels reçus au 0 800 360 360, une « communauté 360 » a été spécifiquement créée composées des acteurs locaux (associations, gestionnaires dans l’accompagnement des personnes handicapées, hôpitaux, médecins, réseaux de solidarité,…).

Concernant les appels ne pouvant pas être pris directement par les équipes locales, une plateforme d’écoutants nationaux est également mise en place dès cette semaine pour assurer une continuité des services.

L’ensemble de ces initiatives sera suivies avec attention par la Conseil national consultatif des personnes handicapées afin d’élargir ce service au-delà du contexte de crise.

 

Un numéro prévu au départ pour 2021

« Aujourd'hui, les familles au bout de deux mois et demi de confinement sont pour beaucoup épuisées » et ont « besoin de soutien » a observé la secrétaire d’Etat.

Ainsi, ce projet de numéro vert handicap, initialement prévu pour l’année 2021, a été adapté au contexte actuel.

« Ce que la crise nous a enseigné, c'est l'isolement des familles, c'est que parfois il n'y a pas de réponses adaptées (ou pas encore) de services d'accompagnement », a continué de déclarer Sophie Cluzel.

Selon cette dernière, la crise a révélé les difficultés de personnes « à la maison, avec des besoins excessivement importants, notamment d'accès aux soins », rendu « complexes » et faisant craindre des « pertes d'acquis ».



Retour