Covéa, une entreprise qui s'implique en faveur du handicap

À l’occasion du Forum Talents Handicap Edition spéciale Banque - Assurance qui a lieu du 16 Octobre au 13 Novembre 2020, Axelle B., Chargée de recherche en recrutement et son collègue, Jérémy G. de la Mission Handicap chez Covéa, partagent avec nous leur vision du recrutement de personnes en situation de handicap.

Talents Handicap : Pourquoi un(e) candidat(e) en situation de handicap que vous aimeriez recruter, choisira votre entreprise et pas une autre ?

Axelle B. : Tout d’abord, l’assurance est un secteur dynamique et compétitif. Nous devons toujours être présents auprès des clients pour répondre à leur besoin, en conquérir de nouveaux, les fidéliser. Malgré le contexte actuel, le groupe Covéa (MAAF, GMF, MMA, FIDELIA) a cette année près de 2 400 postes à pourvoir. Nous recherchons des talents dans tous nos domaines (relation client, IT, marketing, etc…).

"Malgré le contexte actuel, le groupe Covéa [...] a cette année
près de 2 400 postes à pourvoir."

Ensuite, le groupe a à cœur de pouvoir permettre aux collaborateurs d’évoluer au sein d’un environnement bienveillant, encourageant la coopération, l’échange et l’esprit d’équipe.
Nous permettons également aux collaborateurs de pouvoir évoluer et diversifier leur parcours professionnel grâce à des dispositifs de formation et des opportunités de mobilité interne.
Enfin, le groupe Covéa offre à ses collaborateurs des conditions de travail et un environnement agréables.

Talents Handicap : Quels profils recrutez-vous le plus et pour quels métiers ?

Axelle B. : Notre cœur de métier est la relation client que ce soit dans le domaine commercial ou dans celui de la gestion/indemnisation. Nous recherchons donc des candidats au dynamisme commercial marqué, capable de déceler les besoins du client et de lui présenter l’utilité de nos produits en faisant preuve d’argumentation et de force de conviction. Nous recherchons aussi des techniciens dans la gestion de sinistre ayant notamment une bonne capacité d’écoute et d’analyse, des qualités relationnelles marquées et une capacité à accompagner le client sur l’aspect technique tout en faisant preuve d’empathie.

Talents Handicap : Quelles sont les principales qualités à avoir pour travailler au sein de votre entreprise ?

Axelle B. : Les compétences comportementales sont importantes chez Covéa. Nous recrutons des profils n’ayant pas nécessairement d’expérience dans l’assurance. Outre les compétences techniques acquises en formation, les métiers de l’assurance exigent des qualités d’écoute et d’analyse, de l’empathie, de la compréhension et du conseil. La solidarité, l’esprit d’équipe sont également des qualités que nous recherchons.

Talents Handicap : Pourriez-vous nous présenter des actions que vous menez en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap ?

Jérémy G. : Recruter est un premier pas. Le maintien dans l’emploi et l’employabilité de chaque collaborateur en situation de handicap est l’autre priorité forte de Covéa. Le groupe travaille en proximité avec les services de santé au travail, acteurs RH et métiers sur la mise en œuvre des préconisations émises par les médecins du travail tant sur le volet de l’aménagement physique du poste de travail qu’organisationnel de celui-ci. Aussi, les salariés ont à disposition tout un panel de dispositifs dans le cadre de l’Accord Handicap Covéa : des journées d’absences autorisées pour les RDV soins médicaux et/ou démarches de reconnaissance handicap, le financement d’aides spécifiques (le financement de prothèses auditives, aménagements du véhicule…).

"Les salariés ont à disposition tout un panel de dispositifs
dans le cadre de l’Accord Handicap Covéa"

Œuvrer pour la non-discrimination et l’égalité des chances, c’est aussi lutter contre les stéréotypes et les préjugés. Pour ce faire, Covéa a mis en place un plan de formation à destination des managers de collaborateurs en situation de handicap afin de les sensibiliser sur le sujet et les aider dans leur rôle. Egalement, Covéa dispose d’un réseau de 64 collaborateurs engagés qui intervient en sensibilisation sur le sujet du handicap auprès des autres collaborateurs. Autant d’actions concrètes que la Mission Handicap continue de développer, en plus de ses interventions directes dès lors qu’elle est sollicitée par des directions ou lorsqu’elle est en présence de situations particulières.

Talents Handicap : Pourriez-vous nous présenter une intégration réussie d’un collaborateur en situation de handicap qui a rejoint votre entreprise ?

Jérémy G. : Une intégration réussie contient plusieurs étapes. Nous commençons par planifier un échange avec le nouveau collaborateur afin de lui présenter la Mission Handicap ainsi que les dispositifs présents dans notre accord. Cet entretien nous permet également d’échanger avec le collaborateur sur un éventuel aménagement de poste. Si un aménagement de poste est nécessaire, nous effectuons le lien avec le pôle santé et nous réalisons le suivi du dossier. Ce suivi commence à partir de la préconisation du médecin du travail et se termine lorsque le collaborateur est équipé de son matériel.

Pour que le suivi de cette intégration soit optimal, nous prenons également rendez-vous avec le manager du nouveau collaborateur afin de lui présenter également la Mission Handicap ainsi que les dispositifs de notre accord. Le manager sera ensuite inscrit à la formation des managers ayant une personne en situation de handicap dans son équipe. Lors des échanges nous insistons également sur le fait que nous restons disponibles afin de répondre aux différentes interrogations de nos collaborateurs et de nos managers.

En d’autres termes, pour qu’une intégration soit réussie, tous les acteurs ont un rôle à jouer tant les Ressources Humaines, que les managers ainsi que la Mission Handicap. C’est avant tout un travail en collaboration.

"Pour qu’une intégration soit réussie, tous les acteurs ont un rôle à jouer [...].
C’est avant tout un travail en collaboration."



Retour à la page "Interviews"