Vivez votre propre Digital Flow au sein d'Inetum

Fichier:Inetum.png — Wikipédia


Dans le cadre de leur participation à la 5ème édition du Forum IT de Talents Handicap qui se terminera le 24 Juin 2021, nous rencontrons Laurène Centofanti, chargée de mission handicap chez Inetum Sud-Est qui nous dévoile l'état d'esprit du groupe international. Audace, compétences et passion sont maîtres-mots. 
 

Talents Handicap : Pourquoi un(e) candidat(e) en situation de handicap que vous aimeriez recruter, choisira votre entreprise et pas une autre ?

Laurène Centofanti​ : Inetum est une ESN agile, une société de services et de solutions digitales, et un groupe international qui aide les entreprises et institutions à tirer le meilleur du digital flow. Nous concilions l’excellence locale dans 26 pays avec la puissance d’innovation et l’industrialisation d’un leader mondial.

Nous mettons tout en œuvre pour que chacun de nos 27 000 collaborateurs puisse se renouveler perpétuellement. Chacun peut ainsi moduler son parcours de carrière pour créer son propre chemin quel que soit son métier de mission en mission, selon ses appétences technologiques ou sectorielles.

Les pieds sur terre et l’esprit visionnaire, nous impulsons un mouvement résolument positif, pour permettre à chacun de nos collaborateurs quelles que soient leurs singularités de vivre leur propre Digital flow. En l’occurrence pour les personnes concernées par une situation de handicap, un service dédié est disponible pour les accompagner au besoin tout au long de leur parcours.


Talents Handicap : Quels profils recrutez-vous le plus et pour quels métiers ?

Laurène Centofanti​ : A l’ère de la post transformation digitale, nous recherchons près de 2 000 talents en France pour cette année 2021, capables d’accompagner nos clients dans leurs nouvelles perspectives pour un business plus performant et plus positif, dans les métiers du service (développement applicatif, gestion des infrastructures) du conseil, de l’intégration de systèmes ‘Business Solutions, ERP, CRM, PLM..) notamment, sur toutes les technologies actuelles, et à venir.

Les développeurs, administrateurs système, consultants techniques ou fonctionnels, chefs de projets… compétents et passionnés de leur domaine sont les bienvenus chez Inetum.

 

Talents Handicap : Quels sont les principales qualités à avoir pour travailler au sein de votre entreprise ?

Laurène Centofanti​ : Nous souhaitons que nos collaborateurs partagent nos valeurs d’audace, d’innovation, et aient un réel sens du service et du collectif.
 

Talents Handicap : Pourriez-vous nous présenter des actions que vous menez en faveur des personnes en situation de handicap ?

Laurène Centofanti​ : L’ensemble de nos recruteurs ont été formés aux spécificités du recrutement des personnes en situation de handicap pour accompagner au mieux le process de recrutement et d’intégration. Nous avons récemment déployé une sensibilisation à destination de l’ensemble des managers du Groupe en France pour leur permettre de mieux appréhender les éventuels besoins spécifiques des collaborateurs en situation de handicap.

Nous participons à plusieurs Forums spécialisés et mettons fréquemment en place des opérations de sourcing ciblé.

Nous sommes également sensibles à la professionnalisation des personnes en situation de handicap en situation de reconversion : nous nous engageons dans des partenariats avec les centres de formation spécialisés (CRP 2isa de Millau et CRM de MULHOUSE) ou encore dans des projets ciblés comme le programme Hugo (Handy yoU GO).

 

Talents Handicap : Pourriez-vous nous présenter une intégration réussie d’un collaborateur en situation de handicap qui a rejoint votre entreprise ?

Laurène Centofanti​ : Inetum accompagne de façon personnalisée chaque nouvel embauché afin de lui permettre de concentrer son énergie sur sa mission.

Pour les personnes en situation de handicap, un process complémentaire est défini afin d’accompagner au mieux l’intégration : anticipation autant que possible de la visite auprès du médecin du travail, point à l’intégration et à l’issue de la période d’essai, mise en place des moyens de compensation éventuellement nécessaires, sensibilisation du manager et de l’équipe si la personne en est d’accord.

Je pense à l’exemple d’une personne en situation de mobilité réduite, pour qui nous avons mis en place un système de transports adapté et revu l’accessibilité de notre site point par point, ou encore à une autre intégration pour laquelle nous avons fourni à la personne des outils compatibles avec son appareillage auditif, fourni des masques inclusifs, et sensibilisé l’équipe.

 

Visitez le stand d'Inetum



Retour à la page "Interviews"